03 février 2016 ~ 0 Commentaire

La fin du paradoxe de Malthus est-elle inquiétante ?

 

La fin du paradoxe de Malthus est-elle inquiétante ? 3429984_3_a25d_une-plage-en-chine_d226b5ab576d918c3e623a6d01bbe710-300x150

Malthus:  Selon Malthus, la croissance démographique est beaucoup plus rapide que la croissance de la production alimentaire, ce qui nécessite une limitation de la natalité pour éviter les famines dues à la surpopulation. Les néomalthusiens font de cette limitation des naissances un droit et un devoir humain.

Or aujourd’hui, les organisation internationale de la santé (l’OMS) et d’autre ONG permettent de mettre fin rapidement à des virus type Ebola, Zika. Ces avancées sanitaires réduisent les risques de mort rapide. De ce fait, les taux de mortalités baissent.

Dans un contexte de croissance rapide de la population (9 milliards en 2050), on peut s’interroger sur les problème à venir de production alimentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Actuarmagnacaise
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE