20 juin 2016 ~ 0 Commentaire

Gagner tout le temps à « Pierre, feuille, ciseaux avec quelques brillantes astuces…

La-recette-pour-gagner-a-pierre-feuille-ciseaux

 

Il y a belle et bien une façon d’augmenter ses chances de gagner au « Pierre, feuilles, ciseaux ». Si seulement avions-nous connu ces techniques à l’école primaire !  Des chercheurs à l’université de Californie et de Chine ont découverts quelques façons très simple de prendre l’avantage sur son adversaire.

Le premier coup est une question de genre: les hommes choisissent souvent la pierre au premier coup, peut-être parce que les pierres sont un symbole stéreotipicallement masculain, explique William Poundstone. Les femmes, elles, commencent souvent par la feuille. Donc si vous jouez contre un homme, vous devriez utiliser en premier la feuille, mais utiliser les ciseaux contre une femme.

Après le premier point perdu, le surmoi s’exprime: lorsque nous perdons, nous ne refaisons généralement pas le même signe, mais sommes en réalité inconsciemment incités à faire le signe qui vient de nous battre. Conséquence logique: si la personne perd en faisant pierre contre papier, elle fera papier au prochain coup. Savoir ceci peut permettre de gagner deux points d’affilé facilement. Les chercheurs de l’université Zhejiang de Chine a observé un mouvement en triangle qui estime les coups joués en fonction de chaque coup perdu. Par exemple, si votre adversaire perd avec papier, il choisira sans doute ciseaux au prochain coup, et ainsi de suite.                                                          Win at Rock, Paper, Scissors Every Time With This Brilliant Trick     

Comment battre quelqu’un qui vient de gagner le coup: en général, ceux qui gagnent souvent utilisent le symbole qui les a fait gagner à nouveau, selon une étude de l’université Zhejiang. Si votre adversaire vient de vous battre avec ciseaux, faites pierre au prochain coup, car il va probablement faire ciseaux au prochain coup.

Pour finir, une technique par l’intimidation: Une façon de battre son adversaire est de lui annoncer le symbole que vous êtes sur le point de faire, ET LE FAIRE ! En effet, votre adversaire ne vous croira pas, explique William Poundstone, and s’attendra à ce que vous fassiez tout sauf le symbole que vous allez faire ! Pas mal non ? Reste à les mettre à profit, bon jeu !

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Notre Rousseur |
Solers-Actualités-Culture |
Auregaldelavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Actuarmagnacaise
| Mon esprit critique a des c...
| LE SENEVE